Autour d’Agadir

Du 27 janvier au 7 février 2014

Pendant près d’une semaine, nous restons à Imourane, à environ 15 km d’Agadir en bivouac libre. Nous sommes certainement plus d’une centaine de camping-caristes à occuper une large zone en bordure d’océan entre Imourane et Taghazout. Juste à côté de nous, le camping « Atlantica d’Imourane » comptant 400 emplacements est complet depuis le mois de novembre. Celui d’Agadir affiche également complet. Dès lors rien d’étonnant à ce que la municipalité accepte ces intrus supplémentaires. Un service de livraison d’eau est assuré tous les jours par camion et quelqu’un passe avec sa charrette et son âne pour les ordures. A cet effet, il est choquant de trouver des camping-caristes déposant leurs ordures et ne remettant aucune pièce pour ce travail. La livraison du pain est faite chaque matin et divers vendeurs passent tout au long de la journée. Cyrille commande un onduleur 24 watts/220 watts qui lui sera livré dans les jours suivants.

Le temps n’est pas spécialement agréable, souvent venteux et couvert, l’air est frais. Impossible de véritablement s’installer en extérieur. En revanche, on profite de marcher sur le bord de mer pour nous rendre chaque midi dans un restaurant et continuer à découvrir la cuisine marocaine. On trouve de tout, tajines, brochettes, pizza, poissons grillés ou frits, pastillas, etc…. Aucun des établissements visités ne sert de l’alcool.

Cyrille toujours ouvert à tous, ne tarde pas à faire des connaissances. Ainsi, nous partageons nos marches et repas avec Monique et Serge (Français du Sud) et/ou Francette et Michel de la Champagne. On aura la chance de trinquer avec ces derniers à l’occasion des 75 ans de Michel. Quelle pêche il a ce vigneron !

On visite à deux reprises Agadir, sa marina, sa large esplanade du bord de mer bordée de cafés, restaurants, boutiques et hôtels. Tout y est pour satisfaire le touriste mondial. Pour le côté dépaysement, faire un tour au souk, endroit toujours très vivant, coloré et plein de senteur.

C’est en compagnie de Francette et Michel, qu’on découvre Tifnit, un petit port de pêche plaisant de loin. Réagissant aux constructions illicites, l’état a fait démolir toutes les maisons ne bénéficiant pas de permis valables. Cela donne un résultat plutôt désolant. Presque une maison sur deux est démolie. L’endroit ne semble habité que par des hommes. On y trouve quand même un restaurant (pas super notre tajine au poisson) et une épicerie. On ne manque pas aussi d’acheter par deux fois du poisson à un vendeur. Une promenade jusqu’aux dunes situées à proximité nous permet de constater que l’on n’est jamais vraiment tout seul.

Un chamelier apparaît soudainement et s’approche de nous. Bien sûr que la prise de photos est inévitable et de suite, il attend sa pièce. C’est aussi ça le Maroc.

Etape suivante à Sidi-Rbat, bivouac en surplomb d’océan. La localité borde le parc national de Sous-Massa (réserve d’oiseaux) où l’on peut observer des ibis à tête chauve (espèce assez rare).

          2014-02-06 0262014-02-06 0272014-02-06 0292014-02-06 0322014-02-06 034

On ne les aura vu qu’en vol… C’est vous dire que c’était bref. Les falaises sont parsemées de cabanes creusées par les pêcheurs. Ils en font leur pied à terre du bord de l’océan un peu comme un coin de jardin familial chez nous. On aura l’opportunité d’en visiter une, très bien équipée avec cuisine, chambre à coucher. Elle doit être l’une des mieux aménagée parce qu’elle a son gardien et appartient à un Français. Le gardien occupe quant à lui la grotte d’à côté très basique, sans confort, et à la propreté douteuse.

A Tifnit, ensemble, on a acheté un gros poisson, du loup de mer. Michel sort tout son attirail et nous le mijote en papillote dans son tajine familial. Une salade, quelques pommes de terre, des rondelles de citron, on en a fait un repas divin arrosé d’une bonne bouteille de vin. Quelle chance on a de fréquenter ces Champagnoles. Merci à tous les deux.

En donnant à manger à un chien du voisinage, Cyrille a trouvé un nouveau compagnon. Il est resté toute la nuit devant la porte du camper, couché sur le tapis, à faire le guet. Il n’aurait certainement pas refusé de monter à bord au moment du départ.

Ah, j’oubliais, avant de se quitter, en matinée, un dromadaire est venu nous visiter. Courageuse Francette, la voilà sur son dos. Qu’à cela ne tienne, il y a de la place pour deux. Je me joins à elle. Il n’en faut pas d’avantage au conducteur pour qu’il commande à son animal de se lever. Quels éclats de rire sur ce drôle d’animal. Un petit tour et nous revoilà au sol. C’était comique et bien sympathique de le faire en si charmante compagnie.

Total des km parcourus au Maroc jusqu’à Sidi-Rbat : 1’563 km

3 réponses à Autour d’Agadir

  • Adele Revet dit :

    Allo les voyageurs! J’ai passe toute la soiree avec vous hier… Encore une fois j’ai lu avidement vos visites aux alentours d’Agadir puis grace a Google je vous ai trouve sur les cartes. Photos du chat noir et blanc qui grimpe sur le bateau, la couleur bleu que j’ai beaucoup aime lors de ma premiere visite au Maroc, les deux demoiselles riantes sur le dromadaire, la cabane de pecheur creuse dans la colline, le petit ane qui descend vers la ville, vos escapades avec les Champagnoles et tant d’autres qui me font plaisir… Jalouse et heureuse que vous avez la chance de passer l’hiver a explorer un nouveau pays. Vous avez de la chance- vivant en Europe! Bisous…Adele

  • Elsa M dit :

    Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet / June.fr

  • Johne247 dit :

    I have recently started a site, the info you provide on this website has helped me tremendously. Thanks for all of your time &amp work. The achievements of an organization are the results of the combined effort of each individual. by Vince Lombardi. fdedkkfgeebg

Répondre à Johne247 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>