Archives quotidiennes : 14 mai 2012

Corpus Christi, Port Aransas, Texas

57ème semaine (du 7 au 13 mai 2012)

Ce dimanche, 13 mai, BONNE FETE à toutes les mamans qui nous lisent. On en profite pour embrasser très fort nos deux mamans et leur dire qu’on les aime de tout notre coeur. Cela nous amène à penser à Jacqueline, maman elle aussi, qui nous a appris dernièrement lutter contre la maladie. On lui envoie notre soutien et plein d’ondes positives très puissantes et on se réjouit de la retrouver en forme que ce soit à Vouvry ou à Chancy. On apporte d’ailleurs notre plus vif soutien et nos meilleurs vœux de prompt et complet rétablissement à toutes les personnes que nous connaissons qui souffrent.

Cette semaine, nous n’avons pour ainsi dire pas bougé. Nous sommes restés sur cette bande de terre de Padre Island aux environs de Corpus Christi. Nous nous sommes arrêtés plus longuement à Port Aransas, tout au bout de la bande. Un ferry gratuit permet de traverser le canal et de gagner la terre de l’autre côté. Dans ce canal, on y aperçoit des dauphins et pour nous c’est vraiment quelque chose d’exceptionnel qui nous réjouit. Quelle n’a pas été notre surprise de les voir s’amuser et sauter devant les gros bateaux qui avançaient dans le canal. Mais, c’est comme pour la tortue, pas d’appareil photo avec nous = pas de photos ni de la tortue, ni des dauphins.

La plage bordant Port Aransas est très vaste et très longue. Elle est si large que les voitures ou les camping-car peuvent y circuler sur le sable et y stationner. Ce week-end, on a pu constater combien les Texans aiment venir sur la plage en famille ou entre amis que cela soit pour quelques heures, la journée ou y camper le week-end, voire même s’y marier. Ils ont carrément pris d’assaut cette immensité et il y avait de la place pour tout le monde. On est surpris de constater que chacun apporte ce qu’il entend consommer. Sur la plage, aucun vendeur, aucune pub, aucun commerce d’aucune sorte. Au pays de la consommation, c’est étonnant et finalement rassurant. Ils arrivent à s’en préserver alors même que chez nous, on est sollicité de toutes parts sur les plages que ce soit par des marchands ambulants, des vendeurs à la sauvette et parfois même, au-dessus de nos têtes, par des avions qui traînent des banderoles.

Donc, on est resté là et on a profité de la chaleur, du vent, du soleil, de l’eau. On a essuyé notre 1ère tempête, mercredi. Toute la journée, le temps était menaçant et en soirée, l’orage a éclaté. Une bonne partie de la nuit, on a été chahuté par des rafales de vent et de pluie. Le lendemain, toute la plage était inondée et il a fallu attendre la fin de journée que le sable éponge tout cela.

Port Aransas est un village balnéaire à taille humaine. En ce mois de mai, c’est particulièrement agréable d’y être. En divers endroits, la municipalité a aménagé des promenades avec passerelles et tourelles pour l’observation des oiseaux. Comme les quelques retraités qui y vivent, on a du temps, et on ne se prive pas d’y rester un peu pour profiter de tout cela.

Au revoir et à bientôt…

 

2012.05.07 au 13 – Port Aransas, Texas – réduits