Mexico – Teotihuacan – Puebla

49ème semaine (du 12 au 18 mars 2012)

Du lundi au jeudi, visite de Mexico. On laisse notre camper au RV Park de Teotihuacan où l’accueil était particulièrement agréable et on loge à l’hôtel en plein cœur de la citée historique. Cela nous permet de faire un tour avec le bus panoramique pour avoir un aperçu un peu plus global de quelques uns des quartiers de la citée, de visiter les lieux intéressants (musée d’Anthropologie dans le bois de Chapultepec, immense poumon vert de Mexico , bibliothèque de l’université, Palais National, les basiliques de Guadalupe) en utilisant le métro et les taxis et mercredi soir d’assister au très beau spectacle de grande qualité du ballet folklorique de Mexico au Palais des Beaux-Arts. Spectacle à ne pas manquer si l’occasion se présente. C’est sensationnel, la musique, les danseurs, les costumes, les couleurs et les chorégraphies. Au passage, on a apprécié le magnifique rideau de scène en mosaïque de cristaux représentant la vallée de Mexico réalisée par le célèbre Tiffany de New York. Mexico, ville trépidante, bourrée de vendeurs de toutes sortes, dotée d’un riche passé, de beaux bâtiments coloniaux, de nouveaux quartiers d’affaires et d’un métro très pratique. On s’y est senti à l’aise mais on y a vu beaucoup de policiers en patrouille et beaucoup de surveillants à l’intérieur des magasins.

Jeudi, retour sur le gazon de notre RV Park et visite du site archéologique de Teotihuacan avec ses pyramides (soleil et lune) et son temple de Quetzalcoatl. Bonne chaleur pour la montée des marches des pyramides, on sue comme il se doit.

Vendredi, avec nos nouveaux amis de Lille, Jean, Marieke et leurs 2 enfants, on se déplace jusqu’à Puebla. Le camping est quasiment à l’abandon. On y trouve tout de même deux véhicules stationnés, l’un américain et l’autre canadien. Dans l’après-midi, visite de Cholula, de sa pyramide recouverte de végétation avec son église au sommet et on admire l’élégante silhouette du volcan Popocatepl tout fumant.

Samedi, visite de Puebla. Un bus public nous y transporte. On découvre des alentours assez délabrés mais un site historique bien conservé. Les deux pièces de la Casa del Dean avec des fresques Renaissance nous ont bien intéressées (dépliant explicatif en français) et le tour en était vite fait.

Dimanche, toujours avons nos amis français, on se met en route pour Oaxaca à plus de 400 km. Au ¾ du parcours, c’est l’incident. Soudain, un énorme bruit comme si quelqu’un nous rentrait dedans par l’arrière et le véhicule se met à tanguer. Cyrille réagit vite, contrôle la trajectoire et s’arrête immédiatement sur la bande d’arrêt d’urgence. Le pneu arrière droit a éclaté déchiquetant tout au passage. Mince, quelle galère ! En éclatant, il a arraché une partie du fond du coffre de rangement, des appareils ont été éjectés et tous les câbles électriques sont sortis et sectionnés. On sort notre triangle de panne. Le véhicule est bien visible et on a suffisamment de place. C’est déjà ça. Pas de réseau sur notre téléphone portable pour appeler de l’aide ou aviser nos compagnons de route. Ces derniers ne tardent pas à revenir en sens inverse ne nous voyant plus arriver. Le cric et le nécessaire pour un changement de roue est sorti. Avec l’aide de Jean, le pneu est remplacé, le trou béant intérieur colmaté provisoirement avec de l’adhésif et on reprend la route puisque notre véhicule daigne bien démarrer.

Vers 18 h. on atteint le RV Park d’Oaxaca et un premier bilan est posé. Plus aucun appareil intérieur ne fonctionne (frigo, eau, lumière, chauffage). Le système électrique est bousillé. On a perdu un compresseur, un convertisseur électrique, notre table est cassée, l’étui pour les cales et le réchaud à gaz sont endommagés.

Et voilà qu’un orage se prépare qui nous oblige à tout remettre à l’abri. On passe la soirée chez nos amis de Lille qu’on est bien content d’avoir. Finalement, la situation pourrait être pire, on est entier et le véhicule roule. Pour le reste, on verra demain…

Désolé pour le retard, pas d’internet

2012.03.12 au 18 – Mexico-Teotihuacan-Puebla – réduits

4 réponses à Mexico – Teotihuacan – Puebla

  • Adele Revet dit :

    Oh Mon Dieu- quelle horreur. La bonne chose est que vous n’avez pas ete blesses. Je vous envoie du courage pendant que les choses soient reparees. Je continue a partager vos experiences grace a vos descriptions detaillees et les belles photos. J’ai hate que tout sera regle pour vous……Adele

  • Claudia dit :

    Ouuuuhhh làààààà!!! Justement, je commençais à me faire du soucis, sans nouvelles de vous depuis un moment! 🙁 Bon, après nos filles se sont envoyé des messages et Doriane nous a rassuré. J’espère que vous arrivez faire réparer tout ça rapidement! Gros bisous
    Claudia

  • gordon senger dit :

    Ou-chihuahua!!!!!!!! I am sorry for your trouble on your motorcoach. You must lower the pressure in all of your tires 5 psi because the Zapotec Sun God is causing them to expand and blow up. The Gods are playing with you. You must inspect your tires carefully every day before your trip. When you are in Oaxaca you must purchase a small stone idol to please this God and you will be OK. You are in Zapotec Country now and soon the land of the Maya. If you need help you can email me for this help. I am in Aticama, near Tepic Nayarit and I can come in four days time to Oaxaca for any emergency. But I think you will be OK now. You must visit the Zapotec ruins of Monte Alban in Oaxaca.

    Beautiful photos, beautiful visit to this beautiful country Mexico. I hope you will have only good luck in the future on your peaceful journey. Gord.

  • Marc dit :

    Espérons que cette réparation sera possible et facile pour vous faciliter la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *