Baja California 4, Mexique

44ème semaine (du 6 au 12 février 2012)

Cette semaine, dernier tronçon : Cabo San Lucas – La Paz. Nous voilà sur une piste de sable qui longe la côte (mer de Cortès) sur une 40aine de km. Impossible de dépasser les 15 km/h sur cette tôle ondulée, tout notre intérieur grince et couine. Après une heure de route, arrêt pour dîner à El Cardoncito, une plage, quelques paillottes, une maison vide de l’autre côté de la route, on y est tout seul. Tandis qu’on s’attarde un moment au soleil, un autre cc arrive (Américains du South Dakota). On s’accorde pour rester là tous les deux pour la nuit. On profite du joli coucher et lever de soleil ainsi que d’un beau clair de lune. Notre 2ème nuit, Los Frailes. Avant d’y arriver, on a bien failli rester ensablé en nous approchant d’une autre plage déserte. Il nous a fallu près d’une heure pour nous retourner, le chemin menant à la plage arrivait directement sur le sable mou. Cette fois, on ne cherche pas la petite bête, pas question d’aller trop près du bord, d’ailleurs un Québécois nous interpelle en annonçant que plus loin c’est mou. Super, des francophones, on les aura pour l’apéro tout à l’heure. Petit tour d’horizon, la plage est très belle ici, à l’abri du vent, mais plein de petites méduses échouées sur le sable. Cela nous dissuade de mettre les pieds dans l’eau. Au cours de notre promenade, on repère une otarie qui semble nous épier et nous suit un bon moment. Sympa. En dehors des quelques Américains et Canadiens dans leur caravane ou cellule montée sur 4×4 , plusieurs pêcheurs vivent également ici dans des habitations très rudimentaires. Ce fut un réel plaisir de faire la connaissance de Serge et Suzanne. Ils vivent à 8 h. de route de Montréal, direction la Baie James, perdus entre forêts et lacs. Serge connaît bien la Baja, il y vient depuis plus de 10 ans et c’est la 1ère fois qu’il y amène sa récente amie. Oh, la lune apparaît ! Elle sort sur le côté de la montagne et se reflète dans l’eau. Elle est épatante de clarté ! Il est temps de se dire bonne nuit. Trois gouttes de pluie, comment est-ce possible ? Cela a hâté notre réveil et gâché le lever du soleil. En route pour Cabo Pulmo, aquarium naturel. Des stands offrent excursions et location de matériel de plongée mais par ce temps pluvieux très inhabituel, les clients sont rares. Sur le parking, un véhicule aménagé du Québec. On échange quelques mots avec les occupants, un jeune couple de Val-David en voyage avec leur bébé de 8 mois. Arrêt suivant à Los Barriles. Ça y est, on a retrouvé une route asphaltée. Ce n’est pas pour autant que l’on est préservé des surprises. On rencontre parfois des vaches, ânes ou chevaux sur les bords de route, en liberté. On se demande de quoi ils vivent et où trouvent-ils à boire, tout est sec. En tous cas, ce n’est pas la graisse qui les gêne. A Los Barriles, on jette un coup d’œil à la plage, super, on pourra y stationner, il y a plusieurs cc dont un cc hollandais. Comme on a du temps, on retourne au centre du village pour une connexion internet. Mais, on connaît cette personne qui passe dans le rue, c’est Myriam avec son bébé Leni. Elle nous apprend qu’ils sont installés au RV Park, juste à côté. On les rejoindra pour la soirée et la nuit. Super de les retrouver tous en forme. Jeudi, on poursuit notre remontée sur La Paz et on fait escale à La Ventana. Beaucoup de vent = plein de sportifs sur l’eau avec planche et aile de parapente. Ils font du kiteboarding. Divertissant de les regarder aller et venir et quelle chance de pouvoir le faire de notre terrasse où l’on a trouvé une place in extremis sur ce parking d’hôtel aménagé en RV Park. Vendredi, on atteint La Paz. On aimerait faire changer nos plaquettes de freins au véhicule. Super, on a trouvé un garage et ils s’y affairent séance tenante. Voilà, c’est fait. On se dirige sur la plage de Tecolote à une 15aine de km de La Paz. Installation sur le sable avec d’autres cc. On reste là pour le week-end. On a le beau temps mais passablement de vent. Cyrille doit aménager des protections. Dimanche, belle surprise, c’est le bus VW de Konstantin, Anuschka, et leur bébé Kilian qui passe devant nous. Pour nous comme pour eux, cela fait un mois que nous sommes en Baja California puisque nous avons fait nos formalités d’entrée ensemble. On les embrasse bien fort et vous aussi. A bientôt…

2012.02.06 au 12 – Baja California – Mexique – réduits

3 réponses à Baja California 4, Mexique

  • Doriane dit :

    Ola
    Je vois que tout se passe bien et que vous avez la forme. Les photos sont magnifiques, les couchers de soleil incroyables! J’ai bien failli vous envoyer un de nos couchers de soleil genevois pour vous rappelez qu’on a aussi le droit (que quand on est sage) à des superbes nuances d’orange et de rose! mais bon pas d’appareil photo sous le bras… du coup une fois à la maison… c’était trop tard! La prochaine fois…

    Je vous embrasse fort!
    Hasta luego

  • Marc dit :

    Assez désertique comme endroit,mais comment spectaculaire.Bravo.

  • Badia Alain Sylvie dit :

    La vie est super, je vois que pour vous aussi, nous en sommes heureux.
    Nous avons repris la marche avec des copains de Toulon, Mais tout est plat
    ici, la montagne nous manque.
    Bisous a +
    Alain Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *