Archives quotidiennes : 8 février 2012

Baja California 3, Mexique

43ème semaine (du 30 janvier au 5 février 2012)

Lundi, on quitte La Paz et on part direction Cabo San Lucas. Arrêt à la station de gaz où on fait le plein de nos deux bonbonnes de propane. La route est belle et traverse la péninsule. On atteint Todos Santos, sur l’océan Pacifique. Malgré nos allées et venues dans le village, pas moyen de trouver la route menant au bord de l’océan. Le RV Park du lieu ne nous convient pas, aucune vue. On continue. Au village suivant, El Pescadero, cela paraît toujours aussi difficile d’aller sur les bords de l’océan. Des chemins de sable partent bien dans cette direction mais comment savoir si on peut y passer avec notre véhicule et où cela mène-t-il exactement ? Y a-t-il une plage publique  au bout ou des propriétés privées ? On se décide à tenter le coup surtout parce que la distance ne semble pas trop longue. De trous en bosses, on atteint le bout. Ce chemin mène bien à des résidences privées mais aussi à la plage. En revanche, pas de parking. Deux véhicules sont stationnés sur le sable et leurs occupants nous rassurent. Oui, on peut s’y installer pour la nuit. Un peu plus loin, un véhicule 4×4 avec cellule est posé ainsi qu’une tente. Cela nous convient. Pour éviter de nous ensabler, Cyrille pose des plaques sous les roues avant du véhicule. On profite du soleil. Eh, voilà de la visite, c’est Danielle qui nous aborde en français. Elle a passé des années à Genève, y est allée à l’école, y a de la famille. Très gaie et très avenante, elle nous explique être stationnée juste à côté, avec d’autres campeurs, endroit que l’on atteint par un autre chemin. Bientôt rejointe par son mari, elle nous présente Adrien. Tous deux sont Français et demeurent depuis 40 ans au Canada, dans les environs de Vancouver. On aura le bonheur de faire plus ample connaissance au cours d’un premier apéritif chez eux, d’un deuxième chez nous puis carrément en nous installant près d’eux pour les deux jours suivants et en partageant nos repas du soir. Danielle et Adrien connaissent bien le Mexique. Danielle a une mémoire de tous les endroits où ils ont stationnés, villes et lieux visités. Elle est incollable, volubile, difficile de la suivre sans en perdre la moitié. Je dois prendre des notes pour essayer de m’y retrouver.

En plus de cette rencontre magnifique, on garde un merveilleux souvenir de cette plage où dès les premières heures du jour, les surfers arrivent et accaparent le bord de l’océan jouant et disparaissant dans les vagues. Par ailleurs, c’est un endroit superbe pour observer les baleines. Toute la journée de mardi, on est resté scotché à nos lunettes d’approche devant un défilé continuel apercevant même quelques sauts. Superbe.

Si pour nous le souvenir de cette plage est fabuleux, il est un couple d’Australo-Canadien qui en gardera un tout autre souvenir. Durant 4 jours, tous deux se sont attelés à dégager les roues de leur RV enlisé dans le sable et à placer des galets formant un chemin dans l’axe des roues afin de pouvoir le sortir de cette mauvaise passe. Jeudi, tiré par 2 puissants 4×4 américains, le RV a pu être dégagé. Ouf, le sourire est apparu plus décontracté sur leur visage.

Vendredi, on n’a plus d’eau, c’est le moment de poursuivre notre route. Comme le temps est couvert ce matin, on a un peu moins de peine à quitter cet endroit de rêve. Suivant les conseils de Danielle, à Cabo San Lucas, on s’installe au RV Park « Vagabundos ». Cela nous permet de faire quelques lessives. Le soir, tour en ville. Beaucoup de néons, bars ouverts sur la rue avec puissante sono, boîtes de nuit, guinguettes, boutiques souvenirs, restaurants variés. Impossible de passer devant les commerces sans se faire héler. La clientèle n’est pas si nombreuse en ce moment, il y a de la place partout. Après le repas, une dernière promenade autour de la marina bordée de restaurants chics et de centres commerciaux de luxe et retour chez nous en taxi.

2012.01.30 au 5 – Baja California 3 – réduits