San Francisco – Californie

37ème semaine (du 19 au 25 décembre 2011)

Toujours hébergé chez Viviane et Laurent, ce lundi, nous partons seuls à l’assaut de San Francisco au volant de leur voiture. En suivant le même parcours que la veille, on atteint le pont du « Golden Gate », construit par STRAUSS, un Suisse, entre 1933 et 1937, sur lequel on fait quelques pas jusqu’au 1er pilier. Pour entretenir sa belle couleur et surtout sa structure métallique, 25 peintres sont à l’œuvre en permanence utilisant 2 tonnes de peinture par semaine. Le Wharf et ses quais maritimes très touristiques sont faits pour plaire. On y déguste, comme tout le monde semble-t-il, la soupe de poissons servie dans une soupière en pâte. Si elle n’est pas spécialement excellente, elle colmate en tous les cas les petits creux. Après les boutiques et galeries, on arrive au quai 39 où se trouvent les lions de mer. Il est un peu tard et les lions de mer, pas très nombreux, ne sont plus que des ombres dans le crépuscule mais on les entend. Continuation de promenade sur les quais et retour chez Viviane. Heureusement que Viviane avait pris soin de nous noter la route pour le retour parce que notre GPS n’a rien voulu savoir. Il a refusé de s’enclencher. Mardi, nouvelle immersion dans la citée et prise d’assaut des magasins des environs de Union Square. Entre deux, une éclipse distrayante à bord des fameux « cable cars » qui font que San Francisco, sans eux, perdrait beaucoup de sa saveur. Ce système mobile opérationnel toute l’année est d’ailleurs classé Monument historique. Sans moteur, les waggons sont tractés le long des rails par des câbles continuellement en mouvement. Pour avancer et grimper les collines, le « gripman » accroche sa voiture à l’aide d’une sorte de pince à un câble d’acier sans fin, défilant à vitesse constante (15 km/h) dans une gorge aménagée dans le sol entre les rails. Pour s’arrêter, le conducteur n’a qu’à lâcher prise sur le câble. Dans les descentes, il se laisse glisser en roue libre, ne se servant plus que du frein à main (certaines des pentes peuvent atteindre jusqu’à 21%). Les accidents sont beaucoup moins fréquents qu’on pourrait le penser. A la hauteur de la « Lombard Street », on saute hors de notre tram pour descendre à pied l’une des rues les plus célèbres et probablement la plus tortueuse au monde, très appréciée des automobilistes qui s’aventurent dans les boucles comme dans les montagnes russes. A la belle saison, elle est extrêmement fleurie par les somptueux massifs d’hortensias. En fin d’après-midi, on s’en retourne chez Viviane et Laurent qui nous attendent pour fêter Noël. La table de fête est dressée, les apéritifs sont avancés et le cordial aux œufs est servi. Notre maîtresse de maison sait admirablement bien recevoir, quelle classe ! Le repas est succulent, potage de légumes maison, salade et vol-au-vent. Avant le dessert, on passe au salon où l’on reçoit encore chacun un cadeau. On est gâté comme de grands enfants. En plus du cadeau, on reçoit 4 bottes de Noël (aussi une pour Pierre Olivier absent) pour que le père Noël puisse les remplir de cadeaux les prochaines années. Elle est incroyable cette Viviane, débordante d’attention et d’amour. Elle a réussi à nous faire vivre un vrai Noël à l’autre bout de la terre. Merci pour cette belle fête et tous ces cadeaux.

Mercredi,  il est temps d’adresser nos vœux à tous nos amis ce qui nous occupe une bonne partie de la matinée. Dans l’après-midi, on s’échappe à nouveau jusqu’en ville. Un petit tour au « Golden Gate Park » avec ses musées et jardins puis un coup d’œil au quartier de Haight-Ashbury pour y sentir le mythique milieu de très nombreux mouvements culturels comme celui des hippies et enfin on prend place au premier rang de la scène de théâtre du Club Fugazi où se joue « Beach Blanket Babylone », une comédie grivoise et hilarante typique de San Francisco qui affiche complet tous les soirs depuis 30 ans. Le spectacle était pétillant, coloré et burlesque, il nous a beaucoup plu.

Jeudi, il est temps de libérer la place, trois des enfants de Viviane et Laurent sont arrivés. Quelle belle et grande famille ! Imaginez, 4 enfants ! On fait nos adieux et on se dirige sur Monterey. La visite de l’aquarium de la ville nous enchante. C’est un monde fascinant, magnifiquement représenté. La section consacrée aux méduses est tout simplement exceptionnelle. Eclairées en orange sur fond bleu intersidéral, ces étranges créatures d’une beauté et d’une élégance infinies, évoluent derrière la large vitre d’un aquarium sur une musique New Age. Magique. Egalement des bacs d’anchois argentés qui tournent inlassablement dans un superbe aquarium en forme de dôme. Autre moment fort, le secteur dédié aux hippocampes où l’on apprend beaucoup sur l’animal le plus mystérieux de l’océan. On enchaîne par la visite de la petite bourgade de Carmel, charmante localité au sud de Monterey, véritable repaire de millionnaires (Clint Eastwood en fut le maire il y a 20 ans. Il y vit toujours). Carmel étale ses fastes sur de ravissantes collines couvertes de pins, de cyprès et d’eucalyptus qui descendent jusqu’à l’océan. Le temps d’y admirer le coucher de soleil et on prend nos quartiers pour la nuit dans le parc des vétérans à Monterey.

Vendredi, on commence par un stop à « Point Lobos State Park » où l’on foule les sentiers bordant l’océan. Il paraît qu’on peut y voir des baleines grises à la bonne saison, lors de leurs migrations. Et bien oui, c’est tout à fait vrai. Des jets d’eau sont parfaitement visibles à une distance raisonnable du bord laissant la place à l’affleurement du dos du cétacé et parfois même on en voit la queue (avec lunettes d’approche). Formidable, on est ravi. On reprend la route par la no 1 (Big Sur) car on souhaite faire découvrir cette côte à Doriane jusqu’au camping dans le parc de la « National Forest ». On s’y était arrêté la semaine passée. Le site offre une telle vue dégagée sur l’océan qu’on n’a pas cherché à aller ailleurs.

Samedi, en route pour Santa Barbara. En chemin, on observe à de multiples endroits les lions de mer, éléphants de mer, otaries et phoques qui se prélassent au soleil au milieu des rochers et du sable. Arrivée et installation à l’hôtel Oceana, idéalement situé au bord de la plage à Santa Barbara. Pour passer Noël, on a préféré le confort de l’hôtel à partager avec notre fille. Repas sur le quai offrant une superbe vue sur la rade et la ville.

Ce dimanche, on ne peut résister à une promenade au bord de l’eau avant même le petit-déjeuner tellement il fait beau. En compagnie de Doriane, on arpente la rue centrale de Santa Barbara bordée de commerces. En ce jour de Noël, tout est fermé et c’est bien naturel mais les familles sont nombreuses à profiter du soleil. On va jusqu’à la « Mission » franciscaine sur le haut de la ville, elle aussi fermée. Ce cloître de l’époque coloniale espagnole abrite encore une douzaine de frères et pères. Bel édifice à arcades. On en admire les extérieurs, jardin, crèche et on redescend sur les bords de l’eau. Repas et coucher de soleil sur le quai.

2011.12.19 au 25 – SAN FRANCISCO – réduits
2011.12.19 au 25 – SAN FRANCISCO – réduits – Dodo

4 réponses à San Francisco – Californie

  • Laurent et Viviane dit :

    Chere Josette, Doriane et Cyrille,
    Merci de votre visite qui nous a vraiment tres enchanter et nous fait rever. Merci pour les gentils mots dans for blog et compte rendu de votre temps a SF et chez nous.
    Nous sommes bien contents que vous avez passez un Joyeux Noel en famille dans ce bel endroit de Santa Barbara.
    Nous sommes sur que le chemin de Las Vegas sera fait avec plaisir et si vous pouvez vous arreter a Calico qui est une Ghost Town de l’epoque de la ruee sur l’or et se trouve sur la Route « 15 » juste apres Barstow, c’est tres interesant.

    Bonne visite pour le reste de la semaine et nous avons passer du bon temps avec nos enfants durant ces fetes et nous nous rejouissons de lire votre prochain blog.
    Bisous, A+
    Laurent

  • marc dit :

    California Dream.Vous étes en train de réaliser mon réve de jeunesse.Je deviens atrocement jaloux de vous deux.Bonne continuation.And Take Care.

  • alain et martine dit :

    Coucou,et merci pour tout,on vous souhaitent un joyeux réveillon à tous les trois,bisous à tous

  • Berberat dit :

    hello la famille… Super comme d’hab…!! les photos de la côte ouest sont magnifiques, j’ai reconnu quelques endroits Santa Barbara.,Monterey.. Et merci pour les prises de vue de San Francisco… nous y avions passé .!! malheureusement arrivé très tard le soir et parti très tôt le matin , nous n’avions pas pu l’a visiter.!!!.c’est une belle ville, vraiment, j’aime beaucoup….Contente d’apprendre que vous avez passé un beau Noel.. en famille ..enfin presque…J’ai pris ma carte détaillée de la Californie pour voir ex où vous
    vous trouvez exactement.. La Death valley, endroit mystérieux et aride, mais passionnant … et je vois que La ville lumière n’est pas bien loin de vous… Las Vegas, il faut y aller !!! Peu-être ferez vous fortune ???? un petit peu de sous pour continuer, ça aide…mais bon ?’ vous avez le meilleur : L’amour……
    Noel étant passé, aujourd’hui nous sommes le dernier jour de l’année, je vous souhaite une belle et heureuse soirée de réveillon et une superbe année 2012
    Happy new year…. Un gros smack sur les deux joues pour vous 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *