Zion National Park – Utah

25ème semaine (du 26 septembre au 2 octobre 2011)

On a reçu la photo d’un joli petit bonhomme qui a déjà 6 mois. Il avait à peine 15 jours quand on est parti. Magnifique petit TOBIA,

  quel beau sourire. On en profite pour l’embrasser et adresser nos meilleurs messages à ses parents, ses grands-parents ainsi que les arrière-grands-parents dont Lulu à qui on pense bien fort.

Ce lundi matin, on chamboule notre programme. Un petit retour en arrière, à Halifax, en avril 2011, nous avions fait la connaissance de Hervat et Renate, un couple allemand qui, comme nous, récupérait son camping-car au port. Ils étaient là pour 1 année. A chacun de nos contacts, nous nous trouvions à des milliers de km l’un de l’autre. Mais ce lundi, Hervat nous informe qu’il est sur la route nord du Grand Canyon soit à quelque 500 km. On décide de prendre cette direction. A mi-parcours, à Cedar City, on s’arrête pour la nuit. Le lendemain, vers midi, on retrouve Hervat sur le parking de l’office du tourisme de Zion National Park où il est arrivé entre temps. Retrouvailles sympathiques. On est toutefois peiné pour Renate qui vient de rentrer en Allemagne pour s’y faire soigner. Elle souffrait du dos depuis leur retour d’Alaska. Après un repas partagé à même le parking, on part ensemble à la conquête du parc. Hop, dans un bus navette. On est ravi. C’est super joli partout. On sort du bus pour faire un petit sentier. Photos, on repart avec un autre bus jusqu’au terminus et autre promenade, le long de Virgin River. Retour en fin d’après-midi. Les campings sont complets. On réserve pour la nuit suivante et on reste stationné sur ce parking côte à côte. Le lendemain, ensemble, on repart jusqu’au terminus du bus puis au terminus du sentier et là, c’est le sentier « The Narrows » qui débute. Cela se passe dans la rivière. Eh oui, il faut se mouiller les pieds. On s’y attendait, on avait vu la veille. Gaillardement, on remonte le courant pendant ½ h. Mais, le passage de la rivière se resserre. Voilà que, devant nous, ils avancent avec les sacs à dos au-dessus de la tête et pour cause, le niveau de l’eau passe des pieds, aux mollets, à mi-cuisses, à la taille et finalement à mi-torse. Ouf, les épaules ne sont pas submergées. C’était moins une. J’hésite mais pas trop longtemps, d’autres dames y vont alors, tentons l’aventure. Vraiment, c’est surprenant, je n’avais jamais fait cela. La suite du sentier était majoritairement dans l’eau mais plus à un tel niveau. Ce défilé était splendide et c’était très drôle d’avancer petit à petit toujours avec le même groupe de personnes. L’ambiance était sympathique. Le retour a été plus facile, on avançait en terrain connu et que de monde on a croisé. Quelle magnifique randonnée, on n’est pas prêt de l’oublier. Nuit au camping Watchman.

Le lendemain, Hervat nous quitte. On lui souhaite une bonne route et surtout un bon rétablissement à Renate afin qu’elle puisse le rejoindre au plus vite. On vient de passer en sa compagnie deux soirées fort sympathiques à se raconter mutuellement nos difficultés, péripéties, problèmes mécaniques et aussi les jolis endroits visités.

Vu les nombreuses promenades à faire dans ce parc et le temps magnifique, on décide de prolonger et on s’installe au camping South, fonctionnant sur le modèle 1er arrivé = 1er servi. Ce jeudi, on s’est promené sur les sentiers Lower Emerald Pool Trail, Upper Emerald Pool Trail et Kayenta Trail, sentiers de catégorie facile à moyenne. Le jour suivant, on a corsé la partie en choisissant un parcours plus difficile, Angels Landing via West Rim Trail. Jusqu’à mi-parcours, tout a bien été mais pour la suite ça devenait vertigineux. J’ai dû laisser Cyrille partir seul, c’était trop escarpé comme l’indiquait la brochure. Il est revenu enchanté de son sommet et en plus, il a pu y admirer et photographier un condor. Il y a également repéré un autre sentier qui menait à la montagne d’en face, encore plus haute. Il n’en fallait pas plus pour décider de la prochaine destination. Samedi de bon matin, nous voilà repartis pour Observation Point via East Rim Trail, à nouveau dans la catégorie difficile. Cette fois, nous avons atteint le but ensemble et c’était un itinéraire magnifique.

Ce dimanche, repos. Nous sortons du parc pour nous installer à deux pas dans un camping avec connexion Internet. Cela nous permet de nous mettre à jour avec nos contacts. Il y a d’ailleurs l’assurance du cc à renouveler prochainement et les paiements à faire.

Une fois de plus, le frigo est vide. Il crie famine… Dans les National Park, pas de supermarchés pour se ravitailler.

Toute la semaine, on a eu un temps de rêve, ciel bleu et des températures aux alentours des 30°.

On va bien et on vous embrasse tous.

2011.09.26 au 2 – Zion – Utah -réduit

3 réponses à Zion National Park – Utah

  • marc dit :

    Les paysages changent d’une facon incroyable d’un coin de pays a l’autre.

  • Alain et Martine dit :

    Coucou,hein ici aussi il fait 30° !!! Je n’aurais pas pu aller avec vous sur ces montagnes,juste de voir les photos, ça me donne déjà le vertige!!! Encore merci pour le temps que vous passez à nous faire partager vos aventures.Bisous à tous les deux,et bonne continuation.

  • Gaétan & Daniele dit :

    Bonjour vous deux!

    Nous venons de découvrir votre blog qui est magnifique. Quel beau projet vous réalisez. On se délecte de lire votre aventure.
    Nous avons eu aussi le bonheur et le plaisir de faire le Sud-ouest américain en 2010. Souvenirs impérissables. Zion, Yosemite et surtout Bryce Canyon nous ont renversés.
    Pousserez-vous une pointe en Arizona? Il vous faut allez jusqu’à Sedona .

    Bonne route!

    Gaétan & Danièle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *