Oregon

22ème semaine (du 5 au 11 septembre 2011)

En revenant sur le Canada, on pensait qu’en faisant reprendre notre autorisation de séjour par le douanier canadien pour qu’il communique notre sortie des USA aux autorités des USA, cela nous donnerait la possibilité d’obtenir une nouvelle autorisation. Après une nuit de réflexion, on est revenu sur terre et réalisé que ce n’était pas une bonne idée. Ce n’est pas le fait d’attendre quelques jours au Canada qui allait nous permettre d’obtenir à nouveau 6 mois de séjour. Donc, lundi matin, on a fait profil bas et on s’est présenté à la douane USA, en fait la suivante. On a fait amende honorable et on a expliqué au douanier notre expérience de la veille. Il nous a refait notre autorisation de séjour, valable jusqu’au 22 novembre 2011, et nous a indiqué sur quel site on pouvait s’informer sur les démarches à faire pour une prolongation de notre autorisation de séjour. Ouf !

Donc, nous voilà aux USA, dans l’état de Washington. On passe Seattle en vitesse et on s’arrête à Portland, selon notre guide c’est une charmante ville qui se visite à pied. Ah, j’oubliais, on a eu de jolis coups d’œil sur des pics enneigés, des volcans, le Mt Baker (10’781 ft), le Mt Rainier (14’411 ft) et enfin le Mt St Helens (8’364 ft) dont on voit encore les larges coulées de lave de la dernière éruption le 18 mai 1980. Vous vous en souvenez ?

A Portland, on profite de notre camping avec piscine et du beau temps. Lorsque l’on est parti pour visiter la ville à vélo, on a dû rebrousser chemin. Ce n’était pas aussi simple qu’il pouvait y paraître. Notre camping était assez éloigné, la signalisation des pistes cyclables incomplètes et les innombrables branchements de routes, autoroutes, ont fait qu’une heure après notre départ, on était à peine à quelques centaines de mètres de notre camping et qu’on cherchait toujours la bonne direction. Donc, on a posé les vélos et c’est en bus qu’on s’est rendu en ville et c’était bien plus simple. On a parcouru une partie des rues centrales, quelques places, le bord de la Columbia river, observé l’enchevêtrement de ponts et surtout apprécié une pause dans une brasserie typique. A notre retour, après le repas, j’ai pu me joindre au cours d’acqua gym qui se donnait devant notre emplacement. D’ailleurs, la veille, j’avais été informée qu’il y avait cours à 8 h. J’ai un peu abaissé l’âge moyen des participants.

Jeudi matin, on a choisi de nous diriger sur le parc Yellowstone à plus de 1000 km. Dans un 1er temps, on y avait renoncé parce que les températures moyennes en septembre dans ce parc oscillent entre 20 ° et 0°.  Comme on a trouvé un temps superbe et chaud à Portland, ça nous a motivés pour tenter le coup. En suivant la vallée de la Columbia river, on a fait escale à la chute d’eau Multnomah et par la suite, on a été surpris de découvrir un paysage de plus en plus désertique. Nuitée et tour du village à Pendleton/Oregon, nuit suivante à Nampa/ Idaho. On tente de visiter Boise, capitale de l’Idaho, mais on rate notre approche et on passe outre. Samedi, nous amène à découvrir un superbe décor volcanique sur notre route. C’est d’ailleurs un State Park, les « Craters of the Moon ». C’est comme si une charrue géante avait retourné et cassé les rochers en fusion ouvrant de profondes tranchées. On s’installe au camping du State Park. C’est lunaire. On profite de faire à vélo la boucle de 7 ou 8 miles prévue pour les autos. Génial. On admire à la fois le coucher de soleil, le paysage, les collines et on revient sous le clair de lune. En feuilletant la brochure, on apprend que c’est ici que les astronautes de la mission Apollo en 1969 sont venus se familiariser avec la géologie volcanique « qu’ils allaient trouver sur la lune ». Extraordinaire,  non ! On a quitté ce lieu dimanche sous un ciel magnifiquement bleu. Quel beau souvenir. A notre arrivée à West Yellowstone, dans le Montana, l’une des routes d’accès au parc, on est accueilli par un ciel orageux et la température a chuté d’une bonne dizaine de degrés. On verra bien ce que le temps nous réserve. A la semaine prochaine.

Bisous à tous

2011.08.05 au 11 – OREGON – IDAHO – réduit

6 réponses à Oregon

  • Alain et Martine dit :

    coucou les 3,je suis bien content que ça s’arrange pour vous,on croisait les doigts de notre coté,emcore merci pour tout ces récit et photos,bisousss de Chancy ou le ciel est aussi très bleu

  • marc dit :

    Je suis heureux d’apprendre que votre probléme US a été réglé.La continuation va se faire d’une facon plus agréable et nous allons pouvoir profiter de vos magnifiques comptes rendu et photo.Bonne route.

  • Doriane dit :

    Mam’s c’est fait… t’as réussit à attraper la lune! Magnifique!!! (chapeau le photographe!)
    Vous avez la forme! Je suis contente, à tte bientôt!!!
    Je vous embrasse
    Do

  • Isabelle dit :

    comme dit Doriane, Jo décroche la lune… les photos sont trop chou, bravo!
    bonne continuation

  • Alain Sylvie Badia dit :

    Super le photographe….Vous nous avez fait rêver.. et sommes restés dans la lune.
    Nous sommes heureux que tout se passe bien. Bonne route
    A+ Bisous
    Alain Sylvie

  • les béberts dit :

    Coucou… Tenir la lune dans ses mains… quel effet ça fait ??? j’espère que tu as profité de lui poser des questions.. comme !!!. pourquoi elle ne nous montre pas l’autre côté de sa face.? et qu’est-ce qu’il s’y cache.??? et pourquoi ils n’éteignent jamais la lumière..!!! enfin c’est très beau et très bien cadré.. bravo… je trouve que vous avez une mine super… .. et content de savoir que vous avez pu entre au US…
    enfin ..j’en était sûr que vous n’alliez pas rester en rade…. avec le sourire de deux Suisses … ils ne pouvaient pas rester insensible…
    Pour nous c’est le départ pour Québec… demain mardi nous décollons à midi pour Montréal… youpi.. Nous allons faire une tour dans le nord.,!! voire l’été Indien…
    3 semaines de nature… J’essaierai de vous écrire par l’intermédiaire de nos amis… si ils prennent leurs pc… bien sûr.!!! en attendant de tout gros bisous à vous deux.. et continuez tout pareil…
    les Béberts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *