Archives quotidiennes : 27 septembre 2011

Utah

24ème semaine (du 19 au 25 septembre 2011)

Comme le Yellowstone Park semble déjà loin. On vit quotidiennement tellement de choses qu’on a l’impression que le récit de la semaine dernière remonte au mois passé. On a de la peine à suivre.

Tout d’abord en arrivant dans la ville de Jackson, le plus urgent était de faire les courses dans un supermarché, notre frigo était vide, vide. Premier supermarché, aucun produit frais, on achète trois bricoles et on repart. Deuxième, c’était mieux, on a mis dans notre caddie, des fruits, des légumes, quelques conserves pour réapprovisionner nos armoires, un peu de viande, œufs, yoghourts, jus d’orange, pain, biscuits. Pour vous donner une idée, notre panier nous a coûté $ 138.– et on a remis ça dans le courant de la semaine. Bref, cela se passe un peu comme chez nous. J’ai tout de même beaucoup de difficultés à me repérer dans l’étiquetage des produits en ce qui concerne les matières grasses, les sucres, etc. Tout est indiqué à la portion, à la tranche ou à la cuillère à café alors que chez nous c’est au 100 gr. Question d’habitude certainement.

Cette semaine s’est très bien passée, du soleil et du chaud durant les 7 jours. Après Jackson dans le Wyoming, on a passé dans l’Idaho et dormi à Montpelier. Dans le secteur, il y avait aussi Geneva, Paris, Bern. Montpelier a un musée consacré aux premiers immigrants d’Europe traversant les terres dans leurs chariots. La famille Kunz y a une cloche de vache exposée avec l’écusson du canton de Berne reçue lors d’un voyage au pays d’origine. Ensuite, par les petites routes, on est arrivé sur les bords du Bear Lake. Première nuit dans un camping d’Etat quasiment désert, 2ème dans un camping privé tenu par Elliott RAY, d’origine suisse et parlant très bien français. Vous vous souvenez, notre problème de jante, et bien, grâce à l’aide d’Elliott et la ténacité de Cyrille bien sûr, fini le problème de jante. Elliott a appelé un garage, a expliqué notre problème, on s’y est pointé et tout a été réglé en moins d’une heure. Bravo, comme à son habitude, Cyrille ne laisse pas traîner les problèmes, il les résout. Dans l’après-midi, je me suis attaquée à notre demande de prolongation de séjour aux USA. Grâce à Viviane, notre chaperon dans ce pays, que nous remercions grandement en passant, j’ai rempli le formulaire sur le site indiqué et joint la jolie lettre qu’elle nous a préparée. A l’aide de notre nouvelle imprimante, on a pu tirer sur papier tout cela, copier tous les documents nécessaires et samedi, notre demande a été postée avec le chèque. Maintenant, on attend le résultat…

Après ce passage chez Elliott, la nuit suivante, on s’est retrouvé dans un site d’Etat, à 1 mile de la route, au pied d’un petit barrage, tout seul. Il n’y avait que quelques vaches pour nous tenir compagnie, les montagnes et des milliers d’étoiles comme on n’avait jamais vu.

Passage à Ogden, bourgade qui nous a bien plu avec son ancienne gare convertie en office du tourisme. On y a bien mangé. La rue principale, ornée de jolis chevaux et de statuettes mettant en scène des jeux d’enfants, était animée et fleurie. Avant d’y arriver, on a pu admirer les forêts qui se parent de leurs jolies couleurs automnales dans la région qui a vu se dérouler une partie des épreuves de ski des jeux olympiques de 2002.

Samedi, arrivée à Salt Lake City. On s’est installé au camping et dans l’après-midi, tour de ville à vélo. On découvre Temple Square, le quartier général de l’église mormone. En face de cette enceinte, toujours rattaché à cette église, le centre de conférence qui offre pas moins de 21’000 sièges. Incroyable, au moment où nous passons par là, de partout, arrivent des femmes sur leur « 31 » qui convergent vers le centre. On en interpelle une qui nous explique qu’elles viennent à la conférence du prophète, réservée aux femmes uniquement, réunion qui se produit 2 x par année. Je peux me joindre à elles si je veux. Euh, peut-être une autre fois… On poursuit notre visite et au Jardin du souvenir, ce sont les mariages qui défilent et qui posent pour les photographes. Enfin, toujours ce même après-midi, voilà qu’une course pédestre de 2 miles (3,2 km) se déroule autour du capitole de la ville. Les participants en sous-vêtements, essentiellement des jeunes, revendiquent moins de restrictions sur des thèmes qui les touchent. 1ère manifestation du genre nous indique un spectateur. Il paraît qu’ils sont 14’000 et ils espèrent figurer au Guinness book.

Pour finir en beauté, dimanche matin, on assiste à la prestation du chœur de l’église des Mormons composé de 360 chanteurs au Tabernacle de Temple Square. C’est quelque chose, cette chorale, cet orchestre, cette salle dotée d’une superbe acoustique, tout cela pour la « célèbre » émission de radio du dimanche matin « Music and the Spoken Word ». Nous, on ne connaissait pas et c’était surprenant et grandiose. Un bus nous prenait en charge au camping, à 8 h. du matin et assurait notre retour. Quelle organisation cette Eglise mormone dont le nom complet donne Eglise de Jésus-Christ des Saints des  Derniers Jours.

En allant à ce concert et lors de la visite guidée qui a suivi, on a fait connaissance d’un couple de Québécois et d’un couple de Français. D’ailleurs, on a retrouvé les Québécois, le soir, autour d’un buffet chinois. C’était fort sympathique d’échanger quelques propos avec ces nouvelles connaissances.

Quelle semaine, mes amis, je n’en reviens pas !

2011.09.19 au 25 – Utah – réduit