Archives quotidiennes : 20 juillet 2011

Chicago

14ème semaine (lundi 11 au 17 juillet 2011)

Quelle ville, mes amis ! On en est resté pantois. On y a passé la semaine et qu’est-ce qu’elle a vite passée. On en a plein la tête et c’est difficile de vous décrire quoi que ce soit tant il y a à voir, à découvrir, à sentir, à respirer, à écouter, à rêver.  Chicago a tout pour plaire.

 Riche dans son histoire, elle l’est également dans son architecture. Capitale mondiale de l’architecture moderne dit mon guide. Elle a été longtemps la ville ayant le plus haut gratte-ciel, avec son Skydeck de 443 m,  réalisé en 1974 déjà. Infinie, la variété, la richesse, le luxe de ses immeubles.

 Nous avons parcouru tous les jours à vélo les magnifiques esplanades sur les bords du lac Michigan qui nous permettaient un splendide coup d’œil sur la ville avant d’arriver au Millennium park. Ce parc, à lui tout seul, vaut le déplacement. C’est une merveille. La plus grande curiosité est sans conteste, le  «Cloud Gate » cet haricot géant en inox poli dans lequel tout se reflète. Il est vraiment extraordinaire.

 On a beaucoup apprécié la scène « Jay Pritzker Pavilion » où l’on a pu profiter des concerts qui s’y donnaient

 et on a aimé l’étonnante fontaine « Crown Fountain » avec le défilé des Chicagoans.

Etonnant aussi est le parcours en boucle du « L », ce vieux métro qui circule au-dessus des voitures dans un bruit assourdissant mais qui donne un charme indéniable à la ville.

 On a trouvé très facile de circuler et de se repérer dans le cœur de Chicago et on n’a pas hésité à faire de nombreux allers et retours à vélo.

Capitale du blues, il fallait qu’on aille en écouter et suivant les conseils d’un Chicagoan, on s’est enfilé un soir au BUDDY GUY’S LEGENDS où l’on a pu apprécier autant le repas que la musique jouée par 4 musiciens typiques.

 C’était une soirée très sympa.

Bon voilà pour les bonnes choses. Maintenant, il faut qu’en même qu’on en parle. On a un petit souci avec notre véhicule. Un témoin orange sur le tableau de bord s’est allumé nous indiquant un problème. Cyrille a essayé d’y remédier mais voilà que le capot s’en est retrouvé bloqué. Donc, deux problèmes. Une journée a été consacrée à tenter de les régler. Ça a marché pour le capot. Chez Camping World, on a trouvé du personnel très attentionné qui a réussi mais au bout d’un bon moment à rouvrir notre capot. En revanche, chez Nissan, où Renault nous a conseillé d’aller, aucun espoir. Ils ne connaissent pas notre moteur diesel. Rien à voir avec les moteurs Nissan américanisé. Enfin voilà, avec l’aide de Renault Genève, il semble que cela soit des bougies de préchauffage à changer. On les a commandées et on verra. Pour l’instant, en tous les cas, cela fonctionne bien malgré le témoin qui s’allume tous les matins. Affaire à suivre…

Ah, encore une chose, le stade de Chicago, Katherine, il paraît qu’il s’y est joué le match d’ouverture

de la coupe du monde de foot en 1994. Est-ce que tu y étais ma petite Katherine ? J’ai bien pensé à toi en passant devant chaque matin.

On a quitté Chicago, vendredi vers  15 h. On pensait s’en tirer facilement. Tintin, il nous a fallu 2 h. pour faire 80 km. Ensuite, c’est mieux allé. On a atteint le Wisconsin en restant sur la route 90. On a passé la nuit sur un parking McDo à Mauston exactement. Cela permet au moins de se connecter et de régler certains détails. Ensuite, on quitte déjà le Wisconsin en franchissant le fleuve mythique du M I S S I S S I P I pour arriver au Minnesota que l’on traverse d’est en ouest pour passer à l’état suivant, le Sud Dakota. Nouvel arrêt pour la nuit à Chamberlain, sur les bords du Missouri cette fois.

 On dirait qu’il déborde ce fleuve, les arbres ont les pieds dans l’eau. En parcourant cette petite bourgade, on tombe sur un « laundromat ». Profitons-en pour nous mettre à jour avec les lessives. Par 40° dehors, il fait presque bon dans la lessiverie, c’est climatisé. Le frigo du cc a de la peine à suivre. Pour déjeuner, dimanche matin, on se déplace sur un parking surplombant le site. C’est un superbe point de vue sur le fleuve.  Poursuite de notre route, arrêt et visite d’un village Western 1880

POUR TOUTES LES PHOTOS CLIQUEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS :

https://picasaweb.google.com/116033055366616206441/ChicagoReduit?authuser=0&authkey=Gv1sRgCJHg1omg1pqJvQE&feat=directlink