Archives quotidiennes : 26 avril 2011

2ème semaine (du 15 au 24 avril 2011)

2ème semaine (du 15 au 24 avril 2011)
On quitte nos amis Allemands à Truro. A Moncton, dans le Nouveau Brunswick, on pose le cc et on découvre une charmante ville. Nous assistons au spectacle de 2 chanteurs québécois.

 

 C’était une belle soirée. Après une nuit tranquille, nous nous déplaçons jusqu’à Fredericton, toujours dans le Nouveau Brunswick. Chemin faisant, arrêt et visite du site « Hopwell Rocks »,  

 emplacement touristique encore fermé mais qui méritait bien une halte.

 

 En suivant la côte, un stop à Alma avec repas dans un restaurant local et continuation sur Fredericton. Visite du lieu, joli, et bivouac sur la place centrale, à côté du casino et du terrain équestre. Le lendemain, départ par l’autoroute transcanadienne et arrivée sur les bords du St Laurent par la ville de Rivière du Loup, Québec. Jolie chute d’eau à cet endroit.

  On remonte le cours du St-Laurent et on stoppe notre cc à St-André où, à peine descendus du cc, nous sommes invités à passer chez un habitant, fort accueillant. On accepte sa proposition et on s’installe dans son jardin.

On passe un bon moment chez lui, avec son épouse et ses 2 enfants. Suivant les conseils, on démarre notre journée du lendemain par une promenade sur les rives gelées puis on prend congé.

  

 On tente de s’arrêter à l’érablière conseillée pour dîner mais elle est fermée.

  

 Ça sera pour la prochaine fois. On poursuit notre route jusqu’à Ste-Croix où nous passons la nuit.

 Arrivée le 20 à Montréal, à la rue Coloniale. On y retrouve nos 2 enfants en pleine forme. Installation à Brossard, dans un parc à VR pour 3 jours.

  

 Les transports publics nous mènent en direct au centre de Montréal. Visite de la ville, du stade olympique datant de 1976, de sa tour penchée qui se gravit à l’aide d’un funiculaire et du Biodôme situé juste à côté.
Samedi, 23 avril, on quitte Montréal avec notre fille pour nous rendre au lac St-Jean. Premier arrêt à Trois-Rivières et première nuit à La Tuque, après avoir eu la chance de découvrir la magnifique chute d’eau juste avant l’arrivée au village. Le site était encore fermé au public.

  

 Cela nous a permis de tomber sur un un énorme castor, surprise ! Nuit assez agitée sur la place du village, juste à côté de la gare. Dimanche de Pâques, continuation de la route et arrivée à Chambord, au bord du Lac St-Jean, totalement pris dans les glaces.

   

 Le village historique de Val-Jalbert, situé juste à côté est encore fermé et celui-ci, pas moyen de s’y introduire quand même, tout est clôturé. Arrêt à Métabetchouan où l’on profite de cette vue extraordinaire et d’un superbe coucher de soleil. Nuit tranquille.